On  est passé à la  TV!!!

angers-tele.fr/chyro/WEB_14035.mp4

NOS ACTIVITES  DE RANDONNEES ET DE MEDIATION

Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des informations sur les dates des randonnées mensuelles ainsi que sur l'activité de médiation menée par l'association.

 

Vous pouvez aussi consulter sur cette page les différents articles mais aussi reportages diffusés à la TV et sur internet.

 

Bonne lecture !

cliquez sur chaque image pour les agrandir

Création gratuite et simple

Créer un site

Vu dans la presse

Dates  des randonnées mensuelles

Randonnées mensuelles les dimanches

 

 

 

en 2019:


13 Janvier (1/2 journée)


  10 Février (1/2 journée)

 

 


 

  Pour la 1/2 journée, présence à 13h30 pour un départ impératif à 14h

et retour à 16h

 

Pour la journée, départ à 10h et retour vers 16h30-17H selon la saison

 Apportez vos sacs à dos avec pique nique

 

 

 S'inscrire dans la semaine précédant la randonnée au 06 81 18 58 29


ou par mail:

lafontaineauxanes49@gmail.com


 

LA MEDIATION ASINE : L'ANE AU COEUR D'UNE RELATION PRIVILEGIEE

 

La médiation animale a pour objectif la recherche des interactions positives entre l’homme et l’animal.

La médiation est une "alchimie" entre un intervenant en médiation animale, l'animal médiateur et la personne dont les besoins auront préalablement été ciblés.

Il s’agira toujours d’élaborer des projets individualisés et de mettre en place des objectifs opérationnels définis en accord avec le professionnel encadrant.

La médiation animale s’avère être un complément à l’intervention de professionnels du soin. Elle nécessite la présence d’intervenants qui animent l’activité vers une orientation précise et qui sont responsables des animaux.

   

La médiation s’adresse à tous les publics :

- Enfants, adolescents, adultes ou personnes âgées en situation de handicap physique, mental, psychique ou sensoriel ou de polyhandicap

- En perte d'autonomie, dépendantes (Maladie d’Alzheimer par exemple)

- Présentant des Troubles envahissant de Développement : (autisme, Syndrome de Rett …)

- Présentant des troubles du comportement ou troubles psychologiques (hyperactivité, dépression, agressivité…)

- En difficulté sociale : réinsertion, échec scolaire, délinquance…

   

L’âne est un animal privilégié par la médiation animale. Il est grégaire, donc vit en groupe, et déteste la solitude. Par nature, il aime la compagnie et lorsqu'il est bien éduqué, il peut être un excellent compagnon, doux et patient ; franc et loyal ; et très courageux. Ces qualités le rendent particulièrement attendrissant.

Cependant, l’âne restera très prudent, aussi la relation et la complicité avec l’homme seront déterminantes. Il saura alors se montrer particulièrement disponible pour composer avec l'homme.

On dit de lui bien des choses négatives : qu'il est têtu qu'il mord, qu'il botte etc… Sans doute les gens qui s'expriment ainsi en parlant des ânes ont bien peu de connaissance de cet animal.

Au contraire, il est tout à fait intelligent et curieux, il possède la capacité de réfléchir et n'agit qu'après avoir analysé une situation. Sa grande prudence le rend un peu lent à l'action mais son courage et sa détermination permettent à l'homme d'aller très loin avec son âne pour peu qu'il comprenne comment il fonctionne.

 

Ainsi, l’âne dispose de l’ensemble des qualités physiques et psychologiques permettant de répondre aux objectifs poursuivis par la médiation animale. Il peut apporter un réel bien être par l’apaisement qu’il procure. Sa présence peut être source de développement et il peut favoriser l'entrée dans les apprentissages et stimuler la motivation.

L’âne devient un accompagnant à travers sa capacité à être et à transmettre.

  

  

Les compétences ainsi que la reconnaissance des membres de l'association ont permis l'organisation d'une formation en collaboration avec l'Association "Médi'âne".

 

Cette formation s'est déroulée les 23, 24 et 25 Octobre 2015 aux Ponts de Cé autour du thème suivant :

"Présence animale, une relation avec et par le toucher, un soin pour l'homme"


Cette formation a été très riche du point de vue des échanges et rencontres notamment avec Sandrine Willems, psychologue, écrivain et cinéaste. Une conférence ouverte à tous a permis d'échanger sur son livre:


"L'animal à l'âme: De l'animal-sujet aux psychothérapies accompagnées par des animaux"

 

*Atelier « les ânes » à l’I.M.E Paul GAUGUIN

 

       Depuis le 6 Novembre 2009, à la demande de  l’Institut Médico Educatif (IME) Paul Gauguin, l’association « La Fontaine aux ânes »propose à des jeunes de l’institut une activité hebdomadaire.

Chaque Vendredi de 10  à 11h un groupe de jeunes de 12 à 18 ans, accompagné de deux éducateurs  vient suivre au « chant du Bois », ce qui est désormais nommé : « l’atelier des ânes ». 

Pendant une heure, les retrouvailles avec un cadre familier :  contact avec la nature, approche des  animaux,  encadrement connu, produit des effets bienfaisants sur ces jeunes autistes (une fille, quatre garçons).

La première année, trois d’entre eux ouvraient le fonctionnement de cet atelier auquel étaient attribuées les règles suivantes :

 

  •       Préserver un cadre familier :  les mêmes jeunes se retrouvaient dans un lieu et un moment ritualisés. Il s’agissait de leur offrir un lieu, un temps, une démarche leur permettant de se sentir sécurisés. Nous avons choisi deux ânes qui, l’un attelé, l’autre tenu à la longe permettaient d’effectuer un trajet encadré par des adultes repérés. Les mêmes éducateurs encadraient l’atelier. La même équipe de notre association permettait que, chaque semaine, trois parmi six d’entre nous soient présents.

 

  •      S'adapter aux besoins et à la progression des jeunes : de trois la première année, à quatre en 2010, nous passions à cinq jeunes en 2011. Toujours il s’agissait de rester disponible aux possibilités et aux demandes manifestées. L’un des jeunes refusant d’emblée la carriole, nous adoptions un circuit relativement court lui permettant de marcher avec nous, de s’arrêter près des barrières, d’observer les animaux, de marcher et parfois trottiner près de l’âne tenu à la longe. Deux autres manifestaient nettement l’envie de s’installer dans la carriole. Ils trouvèrent, d’eux-mêmes la manière d’y grimper, de choisir leur place préférée pour ensuite se laisser conduire. Deux autres enfin montrèrent une volonté d’alterner marche et repos dans la carriole. Il fallut pour cela leur donner les moyens de faire comprendre leur volonté du moment, par le langage des signes, à leurs éducateurs, puis aux âniers.

 

Un exemple d’adaptation à la progression est la manifestation d’une curiosité d’un des garçons à l’attelage : les cuirs, les boucles, les brides sur le dos, la panse et les flans de l’animal...  En accompagnant cet intérêt, nous transformions le déroulement de la séance. Au retour au point de départ de la promenade devait être ajouté un temps pour débarrasser l’âne de ses cuirs et ranger ceux-ci, avec l’aide des âniers, dans le sac adéquat…

 

  • Faire équipe autour des jeunes : L’alliance de nos domaines de compétences réciproques : connaissance du handicap, écoute et observation pour une relation,  guidage des ânes a été facilitée par des réunions régulières (dernier vendredi précédant chaque vacance scolaire) pendant lesquelles les éducateurs et les âniers font, les jeunes étant présents, un point sur la période écoulée. Grâce à ces bilans nous avons ainsi pu adapter certaines de nos réactions d’âniers : apporter trop vite de l’aide, proposer trop tôt des changements au rituel … cependant nous reconnaissons que notre  adaptation à cet atelier original a été facilitée par le fait que les six âniers qui y  fonctionnent viennent de métiers de l’aide.

 

    Monique Thierry-Bigot 30/05 2011

Exemples d'interventions

 

IME Paul Gauguin* 

 

Foyer de l'enfance village St Exupéry (Angers)

 

CESAME Ste Gemmes sur Loire

 

IME Chemillé

 

FOYER D'OLLONE Trélazé

 

SESSAD Les Sables Trélazé

 

Maison d'accueil spécialisée "Les Romans"(St Hilaire St Florent)

 

Association Angevine du Sport Adapté